Vichy ▬ Avis & revue sur l’huile micellaire démaquillante sublimatrice.

Bonjour, bonjour ! Je vous propose aujourd’hui une petite revue sur mon démaquillant du moment qui, comme vous le voyez dans le titre, est une huile micellaire. Je me suis retrouvée en rade, comme bien souvent… et je n’ai pas eu le temps d’aller chercher les lingettes que j’adore utiliser. J’étais à la pharmacie, j’ai demandé à la dame un démaquillant sans rinçage, et elle m’a donné ça sans que je ne fasse spécialement attention à ce que c’était – grave erreur. Elle m’a  dit qu’elle l’utilisait, ne le rinçait pas et que c’était super. Vendu. Oui, mais non.

dscn9944

On va commencer par une petite leçon de vocabulaire, parce que la première chose qui me saute aux yeux personnellement… c’est le mot « sublimatrice« . Je suis sûre que dans l’esprit de Vichy, ça fait très vendeur d’écrire ça. Le mot a l’air de dire que l’engin va te rendre la peau magnifique, n’est-ce pas ? Hors… sublimer signifie « faire passer de l’état solide à gazeux ». Tout d’un coup, j’ai peur pour mon visage ! Non, plus sérieusement, c’est un détail mais merde, rajouter ce mot-là juste pour vendre, bonjour les sirènes du marketing quoi. Enfin, soit.

Hormis ce détail, le packaging reste assez classique. En plastique transparent, légèrement bleuté, on voit la quantité de produit qu’il nous reste. C’est un flacon pompe, pratique pour prélever la matière sans en mettre partout. Les écritures s’effaçaient déjà après une semaine d’utilisation, mais ce n’est qu’un détail qui personnellement, ne me dérange pas. Il n’est pas lourd à transporter et se glisse facilement dans une trousse de toilette de grande taille. Je trouve l’ensemble plutôt réussi, on a 125 ml de produit dedans et je pense qu’on peut tenir 4 mois avec une bouteille – à vérifier lors du prochain article produits terminés.

dscn9948

Pour les curieux, voici la composition du produit. Personnellement, je ne m’y connais pas spécialement. J’ai donc dû faire quelques recherches pour cet article…

  • Le paraffinum liquidum apparaît comme tout premier ingrédient. Il s’agit d’une huile minérale initialement obtenue par distillation de la houille, du pétrole ou de certains schistes puis traitée pour être rendue propre à la consommation. Ce n’est pas un mauvais produit en soi pour l’être humain, maiiis… une fois rincée, cette fameuse huile est désastreuse pour l’environnement, puisqu’elle pollue la nature. De plus, elle n’apporte rien à la peau, elle s’y dépose mais n’interagit pas. [source]
  • Vient ensuite le caprylic triglyceride : une huile estérifiée. Késako ? Issues des huiles végétales, dont les principaux composants ont été « cassés » à force d’être mélangés avec des molécules étrangères, elles perdent ainsi tout le bienfait des huiles dont elles sont extraites. Elles ne sont pas néfastes pour la peau, mais servent surtout à réduire les coûts de fabrication et ne sont pas terribles pour l’environnement, elles non plus. Notamment à cause des déforestations qu’elles provoquent, dans le cas de l’huile de palme par exemple. [source]
  • En troisième position se trouve l’éthylhexyl stearate, qui est un émollient qui assouplit et adoucit la peau. Je n’ai rien trouvé de négatif à son sujet, mais je ne m’y connais pas assez pour pouvoir vous assurer que c’est clean, ou que ça ne l’est pas…
  • Il est suivi de l’isohexadecane, une autre huile minérale dérivée de l’industrie pétrochimique…
  • Le PEG-20 glyceryl triisostearate, ensuite… rien que pour les recherches ci-dessus, j’ai déjà croisé les PEG à de nombreuses reprises. Il s’agit de composés éthoxylés fabriqués à partir d’un gaz très réactif, toxique, cancérigène et mutagène – rien que ça – appelé oxyde d’éthylène. En théorie, après fabrication, on ne doit plus retrouver de trace de ce gaz dans le produit fini. Par contre, ce n’est pas biodégradable, très mauvais pour la planète donc.
  • Arrive ENFIN l’eau, parce que quand même… les Laboratoires Vichy basent quand même tout leur marketing sur l’eau thermale de Vichy… mais elle ne se retrouve qu’à la sixième place de la compo’, en faible quantité donc, ce qui n’empêche pas la marque d’écrire en grand sur le packaging « pureté thermale ».
  • Arrivent ensuite, dans l’ordre : la camellia oleifera seed oil, une huile végétale de graine de thé. Un bon produit, donc… qui devrait être placé bien plus haut dans la liste. Ensuite, le phénoxyéthanol qui est un conservateur particulièrement nocif pour le sang et le foie, mais qui ici est en trop faible quantité pour être dangereux à mon avis ; le tocopheryl acetate qui est un dérivé de la vitamine E, qui est antioxydant et cicatrisant. On termine avec une petite dose de parfum, pour embaumer tout ça et faire réagir les peaux les plus sensibles.

Vous l’aurez compris, la compo’ est particulièrement cra-cra. Notez que Vichy n’est pas une marque Cruelty-Free, et encore moins vegan. Je l’ai achetée avant de prendre la décision de bannir les produits non CF, mais je reste très étonnée de cette découverte. Je pensais – à tort, visiblement – que les marques de pharmacies étaient plus respectueuses et ne testaient pas sur les animaux. Je me suis trompée, Vichy appartient au groupe L’Oréal et il n’est évidement mentionné nulle part sur leur site internet qu’ils ne testent pas sur les animaux.

Ceci étant dit… pour celles qui se fichent de la composition des produits qu’elles achètent et qui veulent juste savoir si c’est efficace, on va passer à mon avis – il est temps, non ?

dscn9949

Comme vous le voyez sur la photo ci-dessus, une fois dans la main, le produit est bien liquide et tout huileux. Je mets trois pompes, mais je pourrais me contenter d’en mettre deux pour les maquillages moins chargés. Il faut le chauffer dans les paumes de la main et ensuite l’appliquer sur son visage sec, puis masser. L’huile sent bon, ce n’est pas désagréable en soi. Par contre, ce que j’aime beaucoup moins, c’est le démaquillage des yeux – parce que oui, c’est aussi prévu pour.

Ce n’est pas que ça pique, non… c’est surtout qu’on ne voit rien du tout de ce qu’on fait ! Il faut bien passer partout, et je dois dire que c’est compliqué de retirer le mascara correctement sans s’en mettre dans les yeux. Une fois qu’on a de l’huile dans les yeux, un film gras se pose sur votre rétine et vous voyez flou pour les dix prochaines minutes, c’est très désagréable. Je n’aime pas du tout cette sensation d’avoir l’œil vitreux, ça me dégoûte. En plus, le produit fait des espèces de petits « fils » dans la muqueuse, qu’il faut ensuite galérer à retirer et ça chatouille à mort. Du coup, je ferme les yeux hein… et il m’arrive régulièrement de mal retirer mon mascara et de dégueulasser mes serviettes éponge après m’être rincé le visage.

A noter que le produit n’a pas un goût dégueulasse comme certains démaquillants, on peut donc enlever son rouge à lèvres sans avoir un goût hyper amer sur les lèvres ensuite. C’est un des rares points positifs que je trouve à cette huile démaquillante.

Comme vous le voyez… on en a absolument partout quand on a fini de se (dé)barbouiller le visage. Pour info, j’ai subi ma vie pour prendre cette photo et ouvrir les yeux, haha ! Si vous avez le malheur d’avoir des paillettes sur votre make-up des yeux, sachez qu’elles vont se transférer un peu partout sur votre visage – puisque vous allez le frotter en même temps que vos yeux – et y rester jusqu’à ce que mort s’en suive. Non, je plaisante, mais c’est hyper chiant parce que les paillettes sont relous à retirer déjà de base, alors si on en a jusqu’à la racine des cheveux, bonjour pour les enlever sans démaquillant sur un coton.

Ensuite, on rince avec de l’eau qui va rendre l’huile laiteuse. On rince à l’eau – et là, je me demande si la pharmacienne qui m’a vendu ça avait fumé, parce que c’est impossible de ne pas rincer évidemment – et… nous voilà démaquillée, si on a fait ça correctement avec nos yeux fermés. Je me retrouve souvent avec des traces sous les yeux en mode panda, très sexy.

En bref… je n’aime pas ce produit. Je lui trouve quelques avantages, mais définitivement le démaquillage à l’huile n’est pas fait pour moi ! En revanche, si vous vous en foutez des compositions de ce que vous achetez et que vous aimez vous démaquiller à l’huile, celle-ci pourrait vous plaire parce qu’elle sent bon, elle retire quand même le make-up sur le visage et sur les yeux, à condition de bien insister sur le mascara, et elle n’a pas un goût atroce.

La retrouver… SUR LE SITE DE VICHY | 15,20 eur les 125 ml.

& vous, vous pensez quoi du démaquillage à l’huile ?! Dites-moi tout.

Alexandra

Publicités

22 commentaires sur « Vichy ▬ Avis & revue sur l’huile micellaire démaquillante sublimatrice. »

  1. Coucou toi!
    perso le meilleur démaquillant de ma vie c’est l’huile de coco 😉 ça enlève tous les corps gras, ça vient à bout de n’importe quel lipstick c’est top! faut juste la laisser fondre un peu mais sinon je suis fan! Bon, pour les jours pressés, j’ai de l’eau micellaire de chez So Bio (en flacon de 500 ml comme ça je n’oublie pas d’en racheter héhé) et du démaquillant de la même marque 😉 (que j’utilise aussi le matin pour me débarbouiller). Bon pour en revenir à mes moutons, l’huile de coco, ça coute pas super cher, ça s’utilise pour tout (même la cuisine) et ça sent bon ^^
    vichy j’ai testé une fois j’ai fini avec une quantité de boutons pas possible, donc plus jamais!
    bisous ma belle

    J'aime

    1. Oui j’ai beaucoup entendu parler de l’huile de coco mais je t’avoue que j’ai un peu peur d’avoir la même sensation « oeil vitreux » qu’avec celle-ci de Vichy. Tu n’as jamais eu ce souci quand tu démaquilles tes yeux ?!
      Je me pencherai sur So Bio par contre, parce que je cherche déjà un démaquillant pour remplacer la Vichy et je ne veux pas acheter n’importe quoi qui ne soit pas CF !
      Merci pour ton aviiis, bisous ma belle ! ♥ C’est toujours un plaisir de te lire !

      J'aime

    2. non j’ai jamais eu de soucis avec la noix de coco elle reste sagement autour de mes yeux mais pas dedans ^^
      et pour So Bio vérifie, je ne suis pas sure à 400% qu’elle soit CF (d’ailleurs si tu trouves une réponse fiable, je veux bien la connaitre 😉 )
      bisous bisous et bon week-end!

      J'aime

  2. Coucou!
    Je suis une adepte du démaquillage à l’huile, je trouve ça top! J’utilise l’huile d’abricot qui coute 3 fois rien, et c’est super efficace!
    Cette huile ne me tente vraiment pas ,surtout après ta revue hihi 🙂 Et la composition est vraiment pas top 🙂
    Des bisous

    J'aime

    1. Je n’ai jamais testé d’autres huiles donc je t’avoue que c’est une « première impression » pour moi qui n’est pas super positive !
      Tu n’as pas de soucis avec l’huile d’abricot, notamment la sensation « d’oeil vitreux » quand tu te démaquilles les yeux ?!
      Merci pour ton passage par ici ♥ Bisous !

      Aimé par 1 personne

    2. bah écoute je n’ai aucun soucis avec l’huile d’abricot, et pourtant sur les yeux j’y vais fort lol. En plus l’avantage c’est que c’est une huile non comédogène, et elle donne bonne mine 🙂
      J’ai vu que beaucoup utilisent l’huile de coco, mais celle-ci peut être comédogène donc perso je ne l’utilise pas:)
      Bisous

      J'aime

    3. Aaah c’est vrai ?!! Merci pour l’info, je ne savais pas pour l’huile de coco !
      J’essayerai l’huile d’abricot – qui a l’air de sentir meilleur – et au pire, une autre blopine disait de remplacer le démaquillage des yeux à l’huile par une eau micellaire, histoire d’éviter l’effet vitreux 🙂

      J'aime

    1. A qui le dis-tu !
      L’Occitane est une marque que j’aime beaucoup, j’adorerais tester leurs démaquillants mais comme elle n’est pas cruelty-free, je n’en aurai pas l’occasion – à moins qu’elle le devienne un jour !
      En tout cas, merci pour ton passage par ici ♥ Bisous !

      J'aime

  3. rhooo l’horreur !!! Compo hyper dégueu, rendu infect, tu dois être verte d’avoir jeter ton argent là dedans. Perso je prends de l’huile de coco pour me démaquiller, puis me vaporise d’eau thermale, enfin je passe de l’eau de bleuet
    Gros bisous chipie ❤

    J'aime

  4. Une huile sans rinçage, oui elle a du fumer un gros …. hein!! J’ai longtemps utilisé la DHC qui était super, puis je suis repassée au truc Garnier que j’adore mais je ne fais pas que lui car sinon j’ai l’impression d’avoir la peau pas assez démaquiller lol

    J'aime

  5. Hello miss!
    Très chouette article! ça fait plaisir d’avoir un avis négatif sur un produit de temps en temps 🙂 Cette pharmacienne m’a l’air… bizarre on va dire! lol
    C’est vrai que la composition est très cracra effectivement, surtout pour une marque qui joue sur les bienfaits naturels toussa toussa…
    Personnelement, j’utilise plutôt des lingettes démaquillantes (sauf les Burt’s Bees, j’y suis alergique!!) Si non pour huile démaquillante il n’a pas l’air si mal que ça, mais je n’ai pas l’habitude (à par cas d’extrême urgence comme un mascara ou un ral ultra waterproof) mais même pour ça je préfère sortir l’huile de coco, c’est tout aussi efficace et c’est même bon pour la peau!
    Bonne soirée à toi,
    Bisous

    J'aime

  6. Hello,
    Vu ce que tu as dit sur le produit, j’avoue ne pas être tentée plus que ça lol
    En fait, j’adore le démaquillage à l’huile je trouve ça rapide et très efficace et ce, même avec un make-up tenace donc c’est top ! Du coup je pense finir mes démaquillants en stock (ce qui va me prendre un certain temps ahah !) puis passer commande sur Aroma Zone car la compo fera moins peur^^ Puis ça semble hyper efficace donc j’y pense de plus en plus 🙂
    Bisous à toi 🙂

    J'aime

    1. Oui plein de filles me conseillent l’huile de coco (ou l’huile d’abricot) et je pense que c’est en effet beaucoup plus sain que ce qu’on trouve dans le commerce « classique » !

      J'aime

  7. Pour ma part, j’utilise de l’huile d’abricot pour me démaquiller (de chez Aroma Zone,très bon marché) Elle sent bon (une odeur d’amande un peu) et est très liquide, pas du tout épaisse ou poisseuse. Tout comme toi avec l’huile de Vichy, je m’en « barbouille » le visage puis rince à l’eau, avant d’utiliser une mousse nettoyante bio pour bien retirer toute l’huile.
    Par contre tu évoquais les yeux « vitreux » et c’est vrai que j’ai aussi ce problème avec l’huile d’abricot. Du coup je me démaquille les yeux uniquement avec de l’eau micellaire, et tout le reste du visage à l’huile. Voilà, j’espère que cela pourra te servir. En tout cas je trouve ta revue très détaillée et honnête, c’est super ça 😉

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ! Tu n’es pas la seule à me recommander l’huile d’abricot… et je pense que je préfèrerais son odeur à l’huile de coco – je cherche déjà un remplaçant pour l’huile Vichy haha 😛
      Si je ne trouve rien qui m’évite ce problème avec les yeux, je ferai comme toi : deux démaquillants différents !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s